Now Reading
Échange entre délégations : L’Éthiopie explore l’expertise Tunisienne dans le soutien aux start-ups

Échange entre délégations : L’Éthiopie explore l’expertise Tunisienne dans le soutien aux start-ups

Échange délégations Éthiopie explore expertise Tunisienne soutien start-ups

Du 31 octobre au 3 novembre 2023, une délégation du Ministère éthiopien de l’Innovation et de la Technologie a entrepris une visite de travail en Tunisie. L’objectif était d’explorer l’écosystème des startups et de s’inspirer de l’expérience tunisienne, notamment à travers le « Startup Act ».

Avec le soutien de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) et de l’Agence de Développement de l’Union Africaine (AUDA-NEPAD), la délégation a visité diverses structures d’accompagnement des startups en Tunisie, telles que le FLAT6LAB (village des startups), Smart Capital, AfricInvest, Novation City à Sousse et Hammamet Valley Hub à Hammamet.

« Selon M. FUWA Naonobu, expert du bureau de la JICA au Nigéria accompagnant la délégation éthiopienne, la JICA, en partenariat avec les gouvernements partenaires, offre une assistance pour la mise en place et l’amélioration des programmes d’incubation, le renforcement des liens entre les entreprises japonaises et étrangères, ainsi que pour le développement du cadre juridique. En 2022, la JICA a lancé le projet NINJA (Next Innovation with Japan) pour encourager la création de startups en Afrique.

M. Murunba George, chargé de programme à l’AUDA-NEPAD, a souligné que l’expérience tunisienne dans le soutien aux startups, à travers la législation et l’amélioration de l’écosystème, est unique. Elle démontre que le cadre légal et l’écosystème jouent un rôle crucial dans le succès des startups. »

L’AUDA-NEPAD a initié un programme panafricain visant à soutenir le développement des startups en Afrique. L’objectif est d’apporter aux pays membres de l’Union Africaine les outils nécessaires pour renforcer leur écosystème grâce à un accompagnement et une assistance technique.

See Also
Sur cette terre Musk Amber exposition collective profit Gaza Palestine

La Tunisie a enregistré d’importantes avancées dans ce domaine au cours des cinq dernières années, notamment avec la promulgation du « Startup Act », établissant un cadre juridique favorable à la création de startups. Elle se positionne ainsi en tant que modèle à suivre pour les pays africains.

M. Selamyihun Adeffris Haile, chef de projet de développement de l’innovation au Ministère éthiopien de l’Innovation et de la Technologie, a souligné que la délégation a pu tirer des enseignements pratiques de l’expérience tunisienne. Il a mis en avant l’importance de l’engagement de tous les acteurs de l’écosystème des startups, qu’ils soient publics ou privés, pour stimuler l’innovation. « En Ethiopie, nous aspirons à unifier les initiatives et les ressources liées aux startups, avec un plan concret pour établir pleinement l’écosystème des startups au cours des cinq prochaines années », a-t-il précisé.

 

Scroll To Top