Now Reading
Progression assurée pour le maintien de sa Médina sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Progression assurée pour le maintien de sa Médina sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Maintien Médina de Sousse patrimoine mondial UNESCO

Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1988, la Médina de Sousse a récemment été sauvée de la menace de déclassement, selon le rapport final du Comité du Patrimoine mondial (projet de décision : 45 COM 7B.150). Ce rapport reconnaît les progrès significatifs accomplis pour la préservation de cette Médina, qui demeure un exemple emblématique des villes islamiques des premiers siècles du Maghreb. Lors de sa 44ème session élargie en 2021, le Comité avait exprimé des inquiétudes quant à la détérioration potentielle de ce site historique, classé au patrimoine mondial depuis 1988.

En 2022, la municipalité de Sousse a initié le Programme de Régénération et de Mise en Valeur des Centres Anciens (PRCA) pour la période 2022-2025. L’objectif principal de ce programme est d’accroître l’attrait culturel, économique et touristique de ce précieux site historique, en renforçant sa connexion avec la ville moderne. Le PRCA cible trois axes majeurs au sein de la médina, comprenant la restauration et la réhabilitation de vingt habitations, la revitalisation des espaces publics et la préservation des monuments historiques. Ces actions incluent la remise en état des façades, la réfection du pavage, ainsi que la mise en place d’une signalétique dédiée.

L’UNESCO, ayant précédemment exprimé des préoccupations quant aux menaces potentielles pesant sur la vieille ville de Sousse, notamment en raison de l’absence d’un Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV), du manque de coordination, du défaut de cadre de concertation pour les interventions, de la pression urbaine, de la densification, des facteurs sociaux et économiques, de l’impact visuel sur l’intégrité du bien, de la perte des savoir-faire traditionnels, ainsi que de l’altération des éléments et matériaux de construction, a noté qu’une mission conjointe de conseil de l’UNESCO, de l’ICOMOS et de l’ICCROM en janvier 2023 a constaté des améliorations.

Cette mission a souligné que la collaboration pour la gestion du bien s’était renforcée, que l’élaboration du PSMV avait progressé grâce à la désignation d’un bureau d’étude, et que dans l’ensemble, les principaux attributs de la Valeur Universelle Exceptionnelle (VUE) semblaient être en bon état de conservation.

Le Comité mondial du patrimoine a relevé que la deuxième phase du Plan de Développement Urbain Intégré II (PDUI-II) représente une avancée significative vers la réalisation des objectifs de développement durable de la ville de Sousse.

See Also
Hatem Mziou Avancement plainte génocide dirigeants israéliens

 

Scroll To Top