Now Reading
Zied Tayeb, le tunisien qui a inventé une plateforme de neurotechnologie pour sauver sa mère de la Sclérose en plaques

Zied Tayeb, le tunisien qui a inventé une plateforme de neurotechnologie pour sauver sa mère de la Sclérose en plaques

Le fait que Zied Tayeb, co-fondateur de Myelin-H, ait 30 ans n’est guère surprenant. Ce qui est étonnant, cependant, c’est tout ce qu’il a accumulé au cours de ces trois décennies : un informaticien, qui s’est tourné vers les neurosciences et a fondé une startup de technologie médicale, mais également professeur agrégé à l’Université de Manchester. Son travail a acquis une reconnaissance internationale, notamment en étant sélectionné par la NASA (iTech) comme l’un des 10 travaux les plus innovateurs en 2019, en recevant une nomination pour le prix International Brain-Computer Interface (BCI) en 2020 et en étant approuvé par la Royal Academy. d’ingénierie au Royaume-Uni en tant que talent exceptionnel dans le domaine de la neurotechnologie en 2022.

De part sa passion, la plus grande influence sur son parcours professionnel et académique fut sa mère.

« on a diagnostiqué ma mère de sclérose en plaques et, malheureusement, faute de solutions de surveillance à distance, elle n’a pas reçu le traitement approprié. Elle a fini par être incapable de marcher et est passée d’une SEP rémittente à une SEP progressive secondaire presque silencieusement », a expliqué Zied Tayeb au Magazine Silicon Luxembourg.

Suite à cela, son parcours semblait se dessiner au rythme de la maladie de sa maman. Il a alors entamé un doctorat en neurosciences en Allemagne et à l’Université John Hopkins aux États-Unis, dans l’espoir de pouvoir aider sa mère à retrouver sa mobilité. Ce dernier a donc découvert que si les patients recevaient le bon traitement, au bon moment et dans les bonnes circonstances, la progression de la maladie pourrait être stoppée.

Au cours de ses recherches doctorales,  Zied Tayeb a commencé à travailler sur une technologie exclusive qu’il a ensuite peaufinée pour en faire un produit destiné aux médecins mais aussi à l’industrie pharmaceutique pour surveiller l’impact des médicaments dans les essais cliniques sur la fonction cérébrale.

«Nous disposons d’un capteur d’interface cerveau-machine, marqué CE et approuvé par la FDA, qui capture diverses activités cérébrales de manière non invasive», explique-t-il à Silicon Luxembourg.

La technologie en question utilise un nouvel apprentissage automatique multi-informatique et inspiré par la biologie, formé sur de véritables réseaux neuronaux dans le cerveau. Le patient effectue une série de jeux cognitifs tout en portant un casque spécialement conçu avec des capteurs intégrés qui capturent l’activité cérébrale de la même manière qu’une IRM.

 

Myelin-H, une plateforme de neurotechnologie traduit les données en biomarqueurs numériques, qui informent les médecins ou les chercheurs sur la réactivité et l’efficacité d’un traitement, la progression de la maladie et estiment la probabilité d’une rechute ou d’une convulsion.

« Il faut environ 900 millisecondes pour détecter les schémas cérébraux et quelques secondes pour générer le rapport médical complet avec les informations sur les données, le tout étant partagé sur un tableau de bord clinique mobile », explique Tayeb.

Que fait Myelin-H ?

Myelin-H développe une technologie d’interface cerveau-machine de pointe pour permettre aux hôpitaux et aux sociétés pharmaceutiques de surveiller et de traiter à distance les troubles neurologiques, en se concentrant sur la sclérose en plaques.

WEBSITE

Leur technologie

Une combinaison de jeux cognitifs mobiles, d’un capteur portable approuvé par la FDA, d’un logiciel neuromorphique de pointe pour le traitement des biosignaux en temps réel et d’un tableau de bord clinique pour la surveillance et la gestion à distance à tout moment et en tout lieu.

Leur Mission 

Plus de 2,8 millions de patients atteints de sclérose en plaques et plus d’un milliard de personnes souffrent d’une maladie cérébrale. Leur mission est de permettre aux professionnels de la santé de surveiller et de fournir les traitements appropriés à ces patients à tout moment et en tout lieu.

 

See Also
Convention partenariat Cepex Cotunace amélioration services l'exportation tunisienne

 

source : siliconluxembourg 

traduction : wepostmag

 

 

 

 

 

Scroll To Top