Now Reading
« Youssef Ben Youssef »: Hommage à la mémoire de « l’Homme qui parlait avec ses yeux »

« Youssef Ben Youssef »: Hommage à la mémoire de « l’Homme qui parlait avec ses yeux »

Youssef Ben Youssef Hommage mémoire l'Homme qui parlait avec ses yeux

Après l’exposition photographique intitulée «L’Homme qui parlait avec ses yeux», rendant hommage à la mémoire de Youssef Ben Youssef (1944-2018) et organisée en 2019 à la Cinémathèque tunisienne, Lilia Ben Youssef, son épouse et commissaire de l’exposition, vient de publier un ouvrage dédié à sa mémoire. Disponible depuis le 5 novembre, le livre peut être trouvé dans les librairies El Moez, El Kiteb, Mille Feuilles, ainsi que sur la plateforme en ligne ceresbookshop.

Ce livre, publié à l’occasion du centenaire du cinéma tunisien, rend hommage à l’un des directeurs de la photographie tunisiens, Youssef Ben Youssef, dont l’art consistait à jouer avec la lumière pour sublimer les personnes et les objets, explique l’auteure. Youssef Ben Youssef a été le plus singulier et le plus prolifique de sa génération dans le domaine du cinéma et de la télévision. Ne se conformant à aucun courant cinématographique, il considérait l’art comme la simple pratique d’un métier bien fait, évitant tout sentiment d’artiste. Il était dépourvu de vanité et de suffisance, se percevant simplement comme un artisan.

Au-delà du récit du parcours de ce talentueux directeur de la photographie qui a laissé une empreinte indélébile sur plusieurs générations et de l’hommage posthume qui lui est dédié dans cet ouvrage de 226 pages, disponible en deux langues (arabe et française), le livre s’adresse également à l’ensemble des professionnels du cinéma.

Spécialiste de la photographie cinématographique, Youssef Ben Youssef, dont les œuvres ont laissé une marque distinctive sur le cinéma tunisien, a collaboré à de nombreux films tant nationaux qu’étrangers, dont le film «La Nuit» (1992) du réalisateur syrien Mohamed Malas.

Diplômé en direction de la photographie de l’École Louis Lumière à Paris en 1971, Youssef Ben Youssef a laissé son empreinte dans plusieurs longs-métrages tunisiens, dont « Pluie d’Automne » de Slah Essid, « Les sabots en or » et « L’homme de cendres » de Nouri Bouzid, « Demain je brûle » de Mohamed Ben Smaïl, « Les silences du palais » et « La saison des hommes » de Moufida Tlatli, ainsi que « Madame Butterfly » de Frédéric Mitterrand, entre autres.

See Also
Exploration Culture Palestinienne

Sa contribution s’étend également à la télévision et au théâtre, marquant les décennies 70, 80 et 90. Youssef Ben Youssef est décédé en décembre 2018 à l’âge de 74 ans. Une présentation du livre est prévue prochainement.

 

Scroll To Top