Now Reading
Vogue Arabia : 5 médecins et journalistes jouant un rôle vital dans la crise humanitaire à Gaza

Vogue Arabia : 5 médecins et journalistes jouant un rôle vital dans la crise humanitaire à Gaza

Article original publié dans Vogue Arabia  ©

Illustrations par Maria West all rights reserved ©

 

Traduit par WepostMag

Il était temps pour Vogue Arabia de se concentrer sur les civils innocents et les premiers combattants de la guerre – les médecins et les journalistes – qui travaillent collectivement jour et nuit pour sauver des vies. Des milliers de Palestiniens, parmi lesquels de nombreux enfants, ont perdu la vie alors que la bataille pour la bande de Gaza occupée atteint une ampleur furieuse.

Alors que l’eau, les fournitures médicales, l’électricité et le carburant viennent à manquer à Gaza, Vogue Arabia rend hommage aux hommes et aux femmes courageux qui sont à l’avant-garde de cette dévastation humaine. Ce ne sont là qu’une poignée de médecins, de journalistes et de photographes qui risquent leur vie jour et nuit pour enterrer les morts, soigner les blessés et montrer au monde les horreurs qui s’abattent sur Gaza.

Motaz Azaiza, Photographe

« Bonjour, je m’appelle Mootaz, je viens de Gaza. Je n’ai pas de mots pour vous ; c’est pourquoi j’ai risqué ma vie pour vous montrer tout ce que j’ai trouvé, tout ce que je vois. Chaque instant que je capture est pour vous, pour que le monde agisse », plaide le photographe Motaz Azaiza dans une vidéo avec l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) sur son compte Instagram à ses plus de neuf millions d’abonnés

 

Plestia Alaqad, Journaliste

« Je suis actuellement à l’hôpital Al Nassar ; il y a huit bébés prématurés dans la salle de soins intensifs et environ 10 autres bébés prématurés dans la salle adaptée aux bébés. Selon le ministère de la Santé, l’hôpital devrait fonctionner pendant les prochaines 48 heures », explique la journaliste palestinienne et basée à Gaza Plestia Alaqad, expliquant ensuite que les incubateurs fonctionnent à l’électricité et au carburant.

 

See Also
Karim Beguir Linda Award haute distinction Endeavor soulignant leadership exceptionnel

Youmna El-Qunsol, Journaliste

« Depuis le début de cette guerre, des milliers de familles sont venues ici à l’hôpital Al Shifa, le considérant comme le plus grand hôpital de la ville de Gaza pour y trouver refuge… Ce sont de nombreuses familles qui ont perdu leur maison, qui ont perdu leur maison. bombardés et à qui il a été demandé d’évacuer leurs maisons», raconte la journaliste Youmna El-Qunsol, correspondante d’Al Jazeera, basée dans la bande de Gaza.

Dr Ghassan Abu-Sittah, Chirurgien

« Je m’appelle Docteur Ghassan Abu-Sittah, je suis chirurgien plasticien et reconstructeur. Je suis un volontaire palestinien britannique auprès de Médecins sans frontières. L’organisation fournit des soins médicaux humanitaires d’urgence aux personnes touchées par un conflit, une épidémie, une catastrophe ou l’exclusion des soins de santé, et est indépendante, impartiale et neutre. Il déclare que ces codes ne sont pas synonymes de silence et qu’il a le devoir d’élever la voix et de s’exprimer au nom de ses patients dans un engagement en faveur de la diversité, de l’équité et de l’inclusion.

Mohammed Al Ghoula, Médecin

« Nous n’avons jamais rien vu de tel dans nos vies. C’est la première fois que je vois des corps, des parties de corps, des enfants, des femmes. Cela a un effet énorme sur nous », a déclaré le docteur Mohammed Al Ghoula au New York Times après l’explosion de l’hôpital arabe Al-Ahli dans la ville de Gaza le 17 octobre. Les hôpitaux de Gaza sont un refuge pour les Palestiniens, qui les considèrent comme des un espace sûr.

Scroll To Top