Now Reading
Telecom Italia cède son réseau terrestre pour 18,8 milliards d’euros

Telecom Italia cède son réseau terrestre pour 18,8 milliards d’euros

TIM réseau terrestre

Telecom Italia, l’opérateur historique de la péninsule, a donné son feu vert à la vente de son réseau de téléphonie fixe. La société américaine de capital-investissement KKR l’a acquis pour 18,8 milliards d’euros, dette comprise, avec la possibilité d’augmenter le prix de vente à 22 milliards d’euros sous certaines conditions. Cette décision découle en grande partie d’une relation de longue date entre le réseau de TIM et celui d’Open Fiber, un concurrent soutenu par l’État dans le secteur de la fibre optique. La conclusion d’un accord entre les deux réseaux vise à atténuer la concurrence sur les prix.

L’opération, qui devrait être finalisée à l’été 2024 selon TIM, a reçu un large soutien du gouvernement de Giorgia Meloni. Elle concerne un actif que l’Italie considère comme d’une importance stratégique nationale, alors qu’elle s’efforce de réduire son fossé numérique avec le reste de l’Union européenne. TIM, confronté à un endettement important et à une notation « junk », tente de redynamiser son activité. Cependant, la société ne dispose pas des ressources nécessaires pour effectuer les investissements indispensables au renouvellement de son réseau vieillissant.

Afin de superviser un actif considéré d’importance stratégique nationale, le gouvernement italien a autorisé le Trésor à investir jusqu’à 2,2 milliards d’euros pour acquérir une participation de 20% dans le réseau, en partenariat avec KKR, qui détient déjà une participation minoritaire dans celui-ci.

See Also

Cependant, la décision du conseil d’administration de ne pas soumettre cette question au vote des actionnaires est une nouvelle majeure. Elle représente un revers pour l’actionnaire principal, Vivendi, qui détient 24% de TIM. Cette situation annonce déjà une possible bataille juridique à l’horizon.

 

Scroll To Top