Now Reading
Exploration de l’exil espagnol en Tunisie lors d’une table ronde : une histoire longtemps négligée

Exploration de l’exil espagnol en Tunisie lors d’une table ronde : une histoire longtemps négligée

Exploration exil espagnol Tunisie table ronde une histoire longtemps négligée

Ce vendredi 24 novembre à 18h30, ne manquez pas une double initiative captivante au siège de l’Institut Cervantes de Tunis. L’ambassade d’Espagne en Tunisie, en partenariat avec l’Institut Cervantes, vous convie à une exposition-performance immersive et à une table ronde fascinante explorant l’exil espagnol en Tunisie. Intitulé « L’exil espagnol en Tunisie : L’intrahistoire », cet événement promet une plongée profonde dans une page oubliée de l’histoire, orchestrée par la Section culturelle de l’Ambassade d’Espagne.

L’exposition prévue promet une immersion dans l’histoire des Espagnols à Kasserine à travers une série captivante de photographies et de cyanotypes. Accompagnée d’une performance artistique orchestrée par Lobna Noomene, avec la musique envoûtante de Luc Girardeau et des textes poignants liés à l’exil espagnol en Tunisie, cette présentation offre une expérience multidimensionnelle.

Le projet, intitulé « Je veux vous parler d’humanité » de la comédienne et metteure en scène Aïcha Ayoub, aborde la question de la migration et de l’exil en établissant un dialogue entre deux temporalités. Actuellement en résidence artistique à L’Art Rue, l’artiste a bénéficié d’une bourse de création de L’Art Rue dans le cadre du programme Tfanen Tunisie Creative, en collaboration avec la Compagnie Kaktus, l’Ambassade d’Espagne et l’Institut Cervantès. Un projet unique, enrichi par ces partenariats, qui trouve son épanouissement au croisement de l’art et de l’histoire.

Une table ronde captivante réunira des professeurs hispaniques spécialistes du sujet en Tunisie et plusieurs descendants d’Espagnols exilés dans le pays. Ces experts partageront leurs connaissances approfondies, tandis que les descendants offriront des témoignages de première main, offrant ainsi une perspective unique sur l’exil espagnol en Tunisie.

Il est essentiel de se remémorer qu’avec la conclusion de la guerre civile espagnole (17 juillet 1936 – 1er avril 1939), plus de 4000 républicains, comprenant des officiers de la Marine marchande et des civils, ont fui vers la Tunisie. En quelques jours seulement, près de 12 000 personnes, contraintes de quitter leur pays sous le régime franquiste, ont trouvé refuge sur les côtes tunisiennes et algériennes. Ces événements historiques, souvent méconnus, seront mis en lumière lors de cette table ronde engageante.

See Also
gouvernement accord projet carte identité passeport biométriques

 

 

Scroll To Top